Peut-on encore créer le buzz sur les réseaux sociaux en 2019 ? – Agence de Growth Marketing

Internet et les réseaux sociaux sont devenus le terrain de jeu de toutes les marques. Facebook, Instagram, Google Ads et bien d’autres sont autant de lieux où se croisent et se rencontrent sans cesse les stratégies complémentaires des marques. Les marques les plus institutionnelles ont troqué le marketing ordinaire pour se tourner vers le digital se nourrissant sans limite des stratégies des start-ups les plus prometteuses.

Le marketing viral est devenu le graal de toutes les entreprises. Seulement, en jouant au chat et à la souris, les marques prennent de plus en plus de risques et créent des stratégies toutes plus similaires les unes des autres. Une question cruciale se pose alors : Peut-on encore créer le buzz sur les réseaux sociaux ?

Valse à trois temps entre différences et similitudes

Construire une stratégie digitale, sous ses aspects ludiques,  est en réalité un travail de longue haleine qu’il faut mener habilement.  Aujourd’hui pour réussir sur internet, il faut créer le buzz. Et qui dit créer le buzz dit différence. Pourtant cette différence ne se réalise qu’au profit d’une similitude savamment orchestrée.

En effet, la différence n’éclot qu’une fois un grand nombre de codes admis et compris. Il faut savoir rentrer dans la danse tout en faisant quelques portés remarquables pour disqualifier ses concurrents. Un grand écart qui exécuté à la perfection promet une grande réussite. En quelques mots, il faut animer ses réseaux sociaux pour cibler et attirer plus de prospects, et promouvoir sa marque. Seulement, les phénomènes qui créent le buzz sur les réseaux sociaux sont éphémères et les recettes pour y accéder également. Dès lors que vous trouvez un moyen rentable d’arriver à vos fins, celui-ci est déjà dépassé et il faut alors penser au suivant.

Créer le buzz ne permet pas de fidéliser ses prospects, c’est pourquoi pour communiquer efficacement, il faut élaborer une stratégie de communication digitale solide avec une vraie identité numérique.

Une course contre la montre 

La vitesse adéquate pour suivre le rythme de l’innovation n’est pas de courir à toute allure, mais trouver son propre rythme.

L’ère du digital est une course contre la montre où il faut innover constamment. S’il est important d’être le premier, il est surtout important de jamais être le dernier. Pour de nombreuses marques il est difficile de construire une stratégie digitale audacieuse, car elles sont trop engoncées dans des procédures de réflexions et de prises de décisions longues et hiérarchisées, conçues pour le marketing classique mais qui les freinent dans leur quête croissante de digitalisation. Réussir à faire un buzz marketing demande certes de la rélfexion mais surtout de la réactivité.

D’autres au contraire, apeurées à l’idée d’être arriérée, veulent aller trop vite sans prendre le temps de se poser les bonnes questions. La vitesse adéquate pour suivre le rythme de l’innovation n’est pas de courir à toute allure, mais trouver son propre rythme, celui qui s’adapte à l’histoire et concept de la marque pour mieux les traduire en temps réel sur les médias sociaux. Communiquer sur les réseaux sociaux demande en effet une connaissance fine et précise de son image de marque afin de produire du contenu pertinent pour faire connaître son entreprise et accroître sa popularité.

Buzz, illusion ou désillusion ?

Mais alors, peut-on vraiment encore faire le buzz sur les réseaux sociaux ? Aujourd’hui de nombreux phénomènes viennent parasiter les stratégies digitales à travers un phénomène de contamination, où les erreurs des uns bouleversent un peu les réussites des autres. Les médias sociaux sont inondés de stratégies en tout genre, d’informations et de fausses informations, le tout créant un brouillard au sein duquel il est difficile pour les marques de faire sortir la lumière.

Difficile mais pas impossible. Les médias sociaux et internet restent l’endroit le plus adapté pour les marques afin de gagner de la notoriété, de construire de la connivence avec ses consommateurs, de les mettre en confiance et d’écrire une véritable histoire avec eux. Pour cela, il faut trouver une solution alternative, mettre les consommateurs au cœur de ces stratégies. Ils ont assez regardé les marques s’amuser, leur proposer du contenu divertissant, ils ont assez liké les dernières vidéos drôles de chats, de loutres ou encore les dernières citations « licornes ». Aujourd’hui les consommateurs veulent s’amuser avec les marques, et avoir la sensation qu’ils ont vraiment un rôle à jouer. Au final c’est eux qui décident ce qui fera ou non le buzz.

Nos best cases clients

RENOVATION MAN - De 0 à plusieurs milliers de lead CSP+ chaque année
WEMOMS - De 0 à 10 millions de lecteurs chaque mois
PRESCRIPTION LAB - De 0 à 20.000 box mensuelles
SPIN MASTER - +43% de ventes Amazon YTY
ELLE - Chiffre d'affaires Social Media X10 en 6 mois
AUCHAN - ROAS Facebook Ads › 23
DODIE - + 1549,84% de social proofs YTY
SMALLABLE - ROAS moyen › 60 en deux mois

La success story Smallable

Parlez nous de votre projet !

Nos agences

Lille

Lyon

Paris

Montréal

Bruxelles

Toulouse

Lucie Alexandre

Author Lucie Alexandre

Ses trois années de formation en classes préparatoires littéraires lui ont donné le goût du bon mot et un certain sens de la finesse et de l’analyse. Actuellement étudiante au CELSA, haute école des sciences de l’information et de la communication, elle apprend les adages de l’images de marque, et les points clés d’une communication stratégique. Passionnée par l’univers de la mode et du luxe, elle est l’actuelle présidente du webzine La Commode qui chaque semaine analyse la mode et ses exubérances à travers la focale de la sociologie, de la communication et des médias. Portant un regard curieux sur toutes les nouvelles tendances et leur processus d’installation au sein de notre société, sa plume talentueuse lui permet d’installer un storytelling éclatant et humain pour nos clients.

More posts by Lucie Alexandre